Recherche...

Connexion

marx

engels

lenin

stalin

Mao

 

 

Fil de navigation

République Dominicaine

République Dominicaine
 
Le 29 Nov 1995, près de 40 haïtien ont failli perdre leur vie dans un battey à Monteano. Plusieurs jours avant, la plantation N° 283 zone 3 a été ravagée par le feu. Tout le monde sait que les responsables des usines mettent le feu chaque année, pour ne pas dépenser pour le nettoyage. Les haïtiens ont été accuisés d'avoir mis le feu. Le vendredi 29 septembre, entre 17 et 18 heures les responsables de l'usine, Plino Carabayo et Ramon Olivio Prerès, chef de garde champêtre ont rassemblé 40 Haïtiens. 36 viennent de Boca Nueva, 2 de Cangresso et 2 dans l'Est. Pendant trois heures, les dominicains ont enfermé les haïtiens dans un park. Vers 20 heures, un camion immatriculé 228 arriva. Ils forcèrent les haîtiens de monter et ils s'en allèrent. Les Dominicains allaient les massacrer. A Dajabon près de la frontière, il y un ravin. Au fond il y a un étang. Le chauffeur fit marche arrière et puis les dominicains donnèrent l'ordre aux Haïtiens de sauter en bas. Il yeut des disparus et des blessés.
 
Le samedi 7 octobre; les militaires dominicains ont débarqué à Maro tout près de Esperanza et commencèrent par détruire les " maisons "des travailleurs haïtiens. Le même jour, un autre groupe de dominicain ont brûlé 12 maisons dans la localité de Lavyak. Avant de tout écraser, ils ont volé tout ce qu'ils ont trouvé sur leur passage. Ils ont forcé les femmes de s'embarquer dans un camion. Les mairis de retour de leur travail ont trouvé leurs maisons détruites et leurs femmes et enfants disparus.
 
Lundi 13 Novembre, le vice président Jasinto Peinado, le candidat du parti de Balaguerre a déclaré qu'il faut compter tous les haïtiens qui sont en dominicanie. Il reconnait qu'haïti est un bon marché pour les produits dominicains. La Dominicanie a besoin des travailleurs Haïtiens pour les travaux que les dominicains refusent d'exécuter telles que la coupe de canne, récolte du café les chantiers en construction ect. Peinado déclare que les Haïtiens ont envie d'envahir la dominicanie, menacent leur identité, apportent des maladies en dominicanie. ( Libète 15 nov 1995 ) Traduction libre du Kréol par Bois D'orme Letiro)