Fil de navigation

Information

Marx et le Che, patrimoines de l’humanité

L’Unesco a officiellement inscrit des œuvres de Karl Marx et de Che Guevara sur la liste du patrimoine de l’humanité. Il s’agit plus précisément du Manifeste du Parti communiste ainsi que le premier livre du Capital, de Karl Marx, et d’un total de 1007 documents concernant Ernesto Guevara, dont 431 manuscrits. 
    Voilà une belle et légitime consécration pour deux acteurs majeurs de l’histoire du communisme. D’une part, l’auteur qui a le mieux su analyser le capitalisme et tracer la voie pour en finir avec ce système est ainsi reconnu à sa juste valeur, en tant que personnage dont l’œuvre permet aux peuples de s’émanciper. D’autre part,
on reconnaît l’importance d’un homme qui a mis en application la pensée du premier et a dédié sa vie à la révolution. 
    Cette nouvelle ne doit cependant pas réjouir les grands de ce monde, pour qui Marx et le Che sont les incarnations du plus grand des dangers : celui de voir les peuples se soulever et se libérer des chaînes du capital. Puisse ce patrimoine continuer à inspirer les travailleurs du monde