Fil de navigation

Un camarade ouvrier haïtien sert de son expérience personnelle

et du matérialiste historique pour expliquer deux questions

1) La classe ouvrière  n’est pas en mesure de développer spontanément

une pensée avancée. C’est là un point de vue marxiste.

Lénine a indiqué il y a longtemps que le marxisme était la théorie scientifique tirées

de la pratique révolutionnaire et qu’il n’avait pas été développé spontanément par

la classe ouvrière. Les ouvriers, paysans et autres travailleurs ont des sentiments 

prolétariens élémentaires, et ils peuvent avoir dans la pratique certaines idées 

matérialistes et dialectiques de caractère naïf, mais tout cela  est encore fort loin

de l’assimilation de la théorie scientifique du matérialiste dialectique et historique.

D’où la nécessité impérieuse d’étudier de manière consciente le marxisme, le léninisme et la pensée mao tsé toung.

2) Une personne peut ne pas étudier la philosophie, mais cela ne veut pas dire qu’elle n’a pas de philosophie. La philosophie porte sur la position de classe, le point de vue et la méthode. Elle pénètre toute chose. La ansée et les actes d’un individu, que celui-ci soit conscient ou non, reflètentt invariablement une certaine position de classe., un certain point de vue et une certaine méthode, sa position est prolétarienne ou bourgeoise, son point de vue matérialiste ou idéaliste, sa méthode dialectique ou métaphysique. En conséquence, une personne peut ou non connaître et étudier la philosophie, chacun de ses propos ou de ses actes est, en fait, inséparablement lié à la philosophie et régi par une certaine philosophie et elle l’applique à tout moment, consciemment ou inconsciemment. Ayant compris cette vérité, on est capable d’étudier consciemment les oeuvres philosophiques de Lénine, Mao, pour bien comprendre la lutte entre les deux conceptions du monde, d’apprendre et d’utiliser la position, les points de vue et les méthodes marxistes