Recherche...

Connexion

marx

engels

lenin

stalin

Mao

 

 

Fil de navigation

Histoire

                               Histoire

     L'héritage déjà lourd de la longue période dictatoriale,et des années de souffrances se trouve aujourd'hui très sérieusement aggraver le règne de laisser-aller, la déliquescence de l'Etat et l'optimisme béat.

    Si la situation n'est pas irréversiblement catastrophique,elle n'en demeure pas moins angoissante. Seule une mobilisation autour des objectifs essentiels permettra de dégager la voie du salut et de meilleures perspectives d'avenir.

Point de redressement, et encore moins de miracle, sans le travail, le sérieux, la clarté des objectifs et l'unité. Notre pays, combien de fois mis à l'épreuve, nous impose une fois de plus de nous hisser individuellement et collectivement au niveau de nos responsabilités historiques pour que triomphe à jamais la Révolution.

S'il est une vérité que l'histoire a consacrée, c'est qu'un pays ne peut rien entreprendre de durable sans un appareil étatique, stable et efficace

Le règne de l'illusionnisme politique a instauré dans les rouages de l'Etat, l'incohérence et la confusion.

Aujourd'hui, il nous faut construire et consolider un Etat fondé sur un engagement social réel dans le respect de nos valeurs nationales, il nous faut édifier un Etat capable d'assurer l'ordre et la discipline.

Mais sans un véritable Parti d'avant-garde, fidèle interprète des aspirations profondes du peuple, gardien vigilant de nos options, l'Etat serait condamné à se figer dans l'immobilisme, l'inéfficacité et le bureaucratisme.

Le Parti sera la première institution du pays, celle qui exaltera et guidera le pouvoir créateur du peuple.