Recherche...

Connexion

marx

engels

lenin

stalin

Mao

 

 

Fil de navigation

Dr. AdrienSansaricq

Nous remercions tous nos lecteurs qui nous envoient des articles sur l'histoire du Parti Communiste Haïtien, PEP, PPLN, PUCH, PTH ou PTA.

Nous les publions au fur et à mesure.  

Agnès Louis membre d'Agi/Prop

Lire la suite : Dr. AdrienSansaricq

1934-2014 80 ans depuis que Jacques Roumain et Christian Beaulieu ont créé le Parti Communiste Haïtien

Etudes/Formation
Tout homme qui naît et qui vit dans une société féodale, semi-féodale,capitaliste en
porte les marques dans sa conception du monde. Depuis des milliers d'années, les différentes classes exploiteuses ont imposé leur dictature à la société et les vieilles conceptions féodales, bourgeoises et petites-bourgeoises pèsent lourdement sur les consciences. Tout révolutionnaire doit par conséquent mener un long combat pour se défaire des conceptions individualistes et égoïstes propres aux classes exploiteuses et pour consacrer sa vie entière au parti, à la classe ouvrière et aux travailleurs, à la révolution.

Lire la suite : 1934-2014 80 ans depuis que Jacques Roumain et Christian Beaulieu ont créé le Parti Communiste...

Education/Elections

Le marxisme est une méthode qui permet d'aborder scientifiquement l'étude des faits sociaux. La connaissance du marxisme-léninisme est indispensable aux travailleurs de toutes les branches de l'activité publique, économique et culturelles.

L'étude marxiste ressemble jusqu'à un certain point à celle des mathématiques. Les mathématiques sont une science abstraite, sinon la plus abstraite. Mais comment leur enseignement est-il organisé?

A) D'abord on étudie les règles B) on résout les problèmes concrets, purement pratiques.

L'étude du marxisme léninisme, doit-elle , eh bien, s'étayer de faits concrets, d'exemples empruntés à la vie réelle.

Pour bien détecter les margouilleurs qui parlent des Elections

Lire la suite : Education/Elections

Université Populaire du NPCH (ML)

Définition

Toute politique de masse, n'est donc pas une politique révolutionnaire.  Si un Parti se limite à organiser les luttes qui surgissent spontanément dans la masse ouvrière, sans les brancher sur la lutte pour les intérêts stratégiques à long terme, il réalise une politique réformiste et non révolutionnaire.

Tâchons maintenant de définir ce qu'il faut entendre par ligne politique de masse.

Qu'appelle-t-on ligne de masse?

1) Avoir Confiance dans les masses. 

a)Croire que les masses correctement mobilisées, peuvent comprendre et agir en fonction des tâches révolutionnaires.

b)Croire dans les possibilités créatrices des masses qui, à des moments critiques de l'histoire, ont su inventer de nouvelles méthodes de lutte, de nouvelles manières de vaincre les ennemis de classe.

2) Respecter les masses.

a)Respecter dialectiquement leurs intérêts spontanés et immédiats et leurs intérêts à long terme.

b)Concrètement, leur proposer des tâches qui, tout en étant reliées à leurs intérêts stratégiques à long terme, partent toujours de leurs intérêts spontanés immédiats. Ce n'est qu'en prenant ces intérêts comme point de départ que l'on pourra faire progresser le mouvement vers la réalisation des intérêts stratégiques.

3)Consulter les masses.

a)Recueillir leurs idées, leurs opinions face aux faits.

b)Ne pas leur présenter tout préparé d'en haut ( dans le Parti)

c)Vérifier si les mots d'ordres fixés trouvent écho réel dans les masses. Exemple, sous le KNGP, où régnait la militarisation, il y eut une grève générale à Jérémie. Tout avait bien fonctionné. La rue était blanche, tous les magasins et institutions étaient fermés. Une réussite. En enquêtant dans la masse, nous avions appris que les paysans n'étaient pas contents, car certains n'avaient pas pu se rendre au marché pour écouler leurs denrées et que ce jour là, les prix des bananes avaient baissé que les vendeuses étaient rentrés chez elles sans pouvoir hacher du sucre, du sel, du pétrole pour leur lampe.  Nous avons compris combien parait juste, l'affirmation de Mao:" Le militant qui n'a pas fait d'enquêtes n'a pas de droit à la parole"

4)Informer les masses.

a)Les informer sur la situation historique qui se vit

b)sur la situation de leur front de lutte et son lien avec les autres fronts.

c)Informer sur les tâches proposées et sur les façons de bien les mener.

d)Les informer de façon véridique tant sur les aspects positifs et sur les aspects négatifs des choses.

5)Eduquer les masses.

a)Elever leur degré de conscience politique en partant de leurs luttes mêmes. 

b)Leur faire comprendre la connexion qui existe entre leurs luttes partielles et la lutte politique générale.( exemple la lutte des paysans de l'île à Vache, la lutte pour les augmentations de salaire, contre la vie chère, la lutte contre l'occupation du pays par le biais de la MINUSTHA), la lutte contre la vente d'Haïti sous le slogan du gouvernement: Haïti louvri vinn pran.

6)Organiser les masses.

a)Rechercher les formules qui permettent la plus grande participation. 

bIl est important de déterminer quel est le secteur le plus actif et de veiller spécialement à l'organiser, de façon qu'il puisse entraîner à sa suite les autres secteurs plus passifs et plus lents.

7)Mobiliser les masses.

a)Lancer le mot d'ordre approprié à chaque nouvelle conjoncture.

b)Ces mots d'ordres seront adéquats et feront avancer le mouvement révolutionnaire dans la mesure où ils ne seront pas abstraits,mais partiront de l'état de conscience actuel des masses pour les amener à combattre pour leurs propres intérêts stratégiques.

Un dernier mot.

Si l'enracinement dans les masses et une politique révolutionnaire de masse sont essentiels pour définir un mouvement révolutionnaire, il ne faut pas oublier que TOUt Parti Marxiste doit passer par une première étape où cet enracinement véritable dans les masses fait défaut ( voir notes sur le PCH, PSP, PEP, PPLN, PUCH dans les cours pour nos militants et sympathisants) et constitue précisément lOBJECTIF de tout l'effort d'organisation.

C'est pour cela que Lénine, interrogé sur une preuve relative au caractère aventuriste de certains groupuscule, insiste sur le fait que cette preuve se trouve dans l'histoire. C'est dans l'action, et non dans les programmes, les discours et les bonnes intentions, que les véritables avant-gardes révolutionnaires font leurs preuves.

Eduation…l'Enseignement

               Aez-vous vu dans quel bourbier l'éducation reçue à emmener Haïti?

              Nous sommes arrivés au stade que le représentant du pays ignore les faits historiques et marmotte lors des questions posées sur notre situation historico-politique et économique. Le représentant en question est le résidu des crétins qui ont grimpé dans les écoles les plus huppées de Port-au-Prince, grâce l'argent versé par les parents au directeur ou professeurs macoutes de l'époque. Aujopurd'hui, nous récoltons les fruits du macoutisme de François duvalier et de son avorton Jean Claude. Le réprésentant actuel exécute des pas de danse en déclarant l'école gratuite pour les enfants. Sa w pa konnen, mizisyen, wou pa pale l. Dè ke yo bare towo a nan savann nan, li rele anmwe, men konminis vle touye m. Pa vote kominis, pa vote pov.

               Lors de la vraie libération d'Haïti, lors du triomphe de la révolution qui marqueront le passage de notre pays  à une nouvelle société, nopus connaîtrons un important développement dans tous les domaines.

              La République d'Haïti est actuellement dans une situation économique et poilitique catastrophique. Les deux compères veulent vendre notre pays parcelle par parcelle.

              Il existe actuellement une tentation d'accorder un passeport à tous les ressortissants haïtiens qui ont la double nationalité. Nous envoyons un avertissement clair aux chauves: personne ne viendra changer les cadastres. Chaque pousse de terre vendue sera récupérée "rougement". Les prêtes noms seront jugés. 

             Nous demandons au camarades de B.O et de Leve Kanpe d'ouvrir l'oeil et d'élever le niveau de conscience de leurs militants sur la situation.

             Pour que notre pays ait une industrie développée et avancée, il faut qu'il soit complètement éléctrifié. Ainsi, la vie sera expempte d'impôts et l'assistance médicale sera gratuite. Il existera que la propriété sociale des moyens de production et le développement économique et culturel sera planifié. 

            Notre République se fondera sur l'Unité du peule autour du NPCH ( ML) et sur l'alliance de la classe ouvrière avec la paysannerie coopératrice, sous la direction de la classe ouvrière. Le marxisme-léninisme sera l'idéologie dominante. 

            Ainsi, nous construirons avec succès le socialisme, en comptant sur nos propres forces, sans recevoir de l'aide et de crédit de l'étranger. 

             28 ans de transition, nous permettent de conclure:

1) Nous , les Communistes du PUCH, les Socialistes avions mal géré la coopération avec les gouvernement d'Aristide 1et 2

2) Nous nous étions trompés sur la façon de travailler avec le gouvernementr de Préval( OPL, UNITE) et autres courants s'étaient investis à toute allure.

3) Nous avions cru dans la transition démocratique bourgeoise qui la corde au cou nous entraine dans des élections dont les les impérialites Américains, Français et canadiens manipulent 

4) Nous sommes tours dépendants des resources monétaires des étrangers.

5) Les Partis traditionnels n'enseignent pas à leurs membres ,comment étudier la situation intérne et externe pour sortir de l'occupation depuis 1994. 

    Il est vrai, que BO et Pati kan Pèp bousculent le temps pour éléver le niveau de conscience des gens, mais cela devrait se faire sur une base scientifique, sur le marxisme-léninisme le stalisnisme  et la pensée de Mao Tsé Toung.

    Pour créer l'Haïtien nouveau, il faut que notre école balaie toutes les vieilles idéees reçues en conservant les meilleures traditions patriotiques, laiques, démocratiques et révolutionnaires  du peuple haïtien. L'enseignement et l'école doivent se fonder sur la pensée scientifique du NPCH et les enseignements des anciens camarades  Jacques Roumain, Christian Beaulieu, Jacques Stephen Alexis,   Jean Jacques Dessalines Ambroise, Joseph Roney, des camarades du PTH, Victor Redson,  Gérald Nazaire......

Tèt chov pa kon n ekri non manman l, koman w vle pou l pale de lekol. Pran gita w al jwe bandyo pou etranje yo ki mete w chita la pou vann yo peyi a.

                Dans l'école du Nouveau Parti communiste Haïtien ( marxiste léniniste), nous insistons sur la formation des cadres. Ainsi, nous expliquons et nos militants distinguent la différence entre  la dictature du prolétariat et la dicture réactionnaire. Personne viendra nous dire, comme les jeunes des Gonaives, " Nous ne savions pas qui était Zacharie Delva.

                                                                                                                                                               Jean Lerouge