Fil de navigation

Ce que la Révolution d'Octobre a apporté aux peuples de Russie et aux travailleurs du monde entier.

 

                 Avant la Révolution d'Octobre, l'humanité ne connaissait qu'une forme de dictature du prolétariat, la Commune de Paris. Elle avait vécu 72 jours à peine. Mais son expérience, ses succès et ses possibilités étaient devenus l'apanage des travailleurs du monde grâce au marxisme et à la diffusion de sa doctrine.

Octobre a apporté une nouvelle forme de dictature du prolétariat, les Soviets qui incarnent l'alliance du prolétariat et de la paysannerie pauvre. 

Ce fut une forme de pouvoir incontestablement plus avancé  et plus démocratique que toutes les précédentes, car elle faisait participer les plus larges masses de travailleurs à la direction du pays. Elle a donné la possibilité de montrer leur essor aux forces créatrices du peuple étouffées et écrasées par le capital.

                  La Révolution d'Octobre a eu le mérite historique de montrer à l'humanité comment se libérer de la répétition des sanglantes guerres impérialistes.

 

               Le régime fondé par la révolution socialiste est capable de retenir les impérialistes, de les empêcher de plonger l'humanité dans une guerre, mais aussi de bannir la guerre comme moyen de résoudre les litiges, les conflits et les oppositions,comme instrument d'hégémonisme. Le pouvoir des travailleurs n'exige ni révolution violente, ni marché de pillage, ni agression.LE socialisme et la paix sont inséparables. 

                

              Les paysans avaient rêvé de la terre durant de nombreux siècles. Divers partis bourgeois et petits-bourgeois promettaient aux paysans dans leurs programmes et leurs discours qu'ils les libéraient du joug des propriétaires fonciers. Seule la Révolution d'Octobre a tenu ses promesses et a remis les terres aux paysans. Le socialisme met fin à la misère à la campagne, à l'enchainement séculaire des serfs à la petite parcelle, à la petite propriété  de la terre qui voue les paysans à la sous-alimentation et à un travail de forçât.

 

                 Le socialisme fait renaître le travail libre sur une terre libre et transformer la paysannerie en une classe amie du prolétariat. Partout sauf dans les pays socialistes, la paysannerie est arrachée à son mode de vie habituel, souvent chassée de la campagne dans l'armée des chômeurs et vouée à la disparition. Seule une petite partie des paysans se transforme en fermiers capitalistes qui vivent d'ailleurs sous la menace permanente d'être ruinés par le capital monopoliste.

 

                  La Révolution d'Octobre a mis en effervescence tous les "damnés et les forçats de la faim" de l'Orient.L Des peuples asservis et opprimés pendant des siècles, contraints par le fer et par le feu à se prosterner devant les asservisseurs blancs, ont constaté, d'après les expériences des peuples libérés  de Russie que les l'impérialisme n'est pas tout-puissant. La Révolution d'Octobre a montré aux peuples opprimés le chemin de la libération.

 

                 Pour la première fois dans l'histoire ouvrier mondial, la classe ouvrière obtint la journées de 8 heures.. La Révolution d'Octobre instaura le contrôle  ouvrier de la production et six mois plus tard la plupart des usines, des fabriques et des moyens de transports étaient entre les mains de l'Etat prolétarien.

 

                 La victoire de la Révolution d'Octobre  a amélioré l'Organisation du Prolétariat mondial. Avant la Révolution de 1917, il n'existait qu'un seul parti Communiste, en Russie. Rien que pendant les cinq premières années ayant suivi Octobre une quarantaine de parti communistes se constituèrent. Naturellement, l'apparition de ces partis s'expliquait par les besoins intérieurs du pays, mais les décrets du pouvoir des Soviets éclairaient tels des flambeaux le difficile chemin de leur fondation. C'est ce qui fait la portée internationale de la Révolution socialiste de'Octobre.

 

                   Le Parti Communiste Haïtien créé par Jacques Roumain, Christian Beaulieu es né  en 1934