Nos derniers articles

L'épanouissement de la lutte unitaire contre l'outil de guerre impérialiste l'OTAN qui n'implique aux peuples que l'occupation,
l'exploitation, le pillage et la torture, est le devoir commun des forces communistes, révolutionnaires et progressistes. Les
forces communistes, révolutionnaires et progressistes interviendront aux célébrations du soixantième anniversaire de l'OTAN par
des protestations, pour les bloquer. L'OTAN qui est l'organisation militaire des états impérialistes, prépare cette année en 3-4 Avril 2009 un sommet à Strasbourg en France et à Kehl et Baden Baden en Allemagne. Ce sommet qui aura lieu à la frontière Franco-Allemande qui sont tous les deux membres de l'OTAN, a deux particularités importantes. La première est qu'il s'agit du soixantième anniversaire de l'OTAN. L'autre est le fait qu'il y sera discuté la stratégie que l'OTAN devra poursuivre face à la crise économique du système impérialiste
capitaliste.

L'OTAN est fondée le 4 avril 1949, après que l'URSS qui a été agressé durant la deuxième guerre de partage impérialiste, défendit
héroïquement le patrimoine socialiste pour sauvegarder non seulement le territoire soviétique mais aussi pour débarrasser l'Europe
Orientale de l'occupation fasciste. Le but de cette organisation militariste créée par 12 états impérialistes dont à l'avant garde
se trouvait les Etats Unis, était, à l'apparence, d'assurer la sécurité de l'Europe Occidentale contre l'URSS et l'Europe de l'Est.
Mais le vrai objectif était d'encercler militairement L'Union Soviétique et L'Europe Orientale. Cet encerclement militaire est
élargi en 1952 vers l'est, en incluant la Turquie et la Grèce.

Jusqu'en 1990 l'OTAN trouvait le prétexte de son existence dans l'existence du bloc de l'Est dont à l'avant garde se trouvait
l'URSS. Elle devrait protéger les pays de l'Atlantique du Nord contre la soi-disant menace soviétique. Mais après le débâcle du
Bloc de l'Est qui comprenait aussi l'URSS et leur pacte militaire qui était le pacte de Varsovie, cette menace traditionnelle ne
serait plus valable. A partir l'an 1990 UE s'est élargi vers l'Europe Orientale en ajoutant la plupart de ces pays dans l'UE ;
alors que les EU essayait de maintenir son contrôle sur ces pays à travers l'OTAN, en incluant plusieurs états de l'Europe
Orientale dans cette alliance militaire impérialiste. L'OTAN qui a augmenté le nombre des membres au 28, cette année où l'Albanie
et la Croatie rejoignit cette alliance, a inventé de nouveaux prétextes pour exister, puisque la menace qui constituait le prétexte
habituel n'y était plus. Les nouveaux prétextes seront des prétextes comme «le terrorisme international», «l'instabilité»,
«l'indétermination», «les risques provenant des conflits et des crises régionaux». L'OTAN s'est dotée par ces prétextes l'arbitraire
pour agresser n'importe quel pays lorsqu'il le désirerait.

L'OTAN qui constitue un outil d'agression et d'occupation dans la lutte d'hégémonie des puissances impérialistes, poursuit toujours
sa rivalité avec la Russie qu'elle considère comme une concurrente. L'OTAN qui d'une part maintenait la voix du dialogue avec la
Russie et les états de la CEI et qui invitait la Russie à ses réunions pour contrôler de près les réactions de cet état ; d'autre
part essayait d'intégrer l'Ukraine et La Géorgie en Caucasie pour contourner la Russie du Sud. Cette démarche dernière qui est
reporté pour le moment à cause de la réaction de la Russie, serait probablement à l'ordre du jour dans les jours à venir. La Russie
réagit par des menaces militaires comme ce fut le cas pendant l'intervention au conflit entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud, ainsi
qu'elle se sert de l'avantage des sources énergétiques qu'elle détient comme l'arrêt du flux du gaz naturel vers l'Europe. La repri
se du dialogue Russo-américain ainsi que celui entre la Russie et l'OTAN qui ne sont pas forts dans les derniers jours, sera
éventuellement évaluée pendant le sommet de l'OTAN en Avril.

L'OTAN est un outil de massacre et une machine de guerre des états impérialistes à commencer par l'impérialisme américaine. C'est
la plus grande organisation de terreur sur terre. Cette organisation de terreur est la plus grande menace pour la classe ouvrière
et les peuples du monde. Son but est de détourner la classe ouvrière de sa lutte pour la révolution et le socialisme ainsi que de
l'idée-même de la révolution et du socialisme. La raison pour la quelle les forces organisées et l'avant garde de la classe ouvrière à commencer par les partis et organisations communistes, sont toujours au cible de l'OTAN. Les forces qui ripostent les pouvoirs impérialistes et les collaborateurs et qui mènent une lutte d'indépendance ont toujours été au cible de l'OTAN.

L'OTAN a toujours été un moyen des Etats Unis pour réaliser ces politiques impérialistes. L'impérialisme américain mobilise les
forces de l'OTAN selon ses intérêts en les transformant à une force pour s'en servir dans ses agressions et ses occupations. Même
si de temps en temps il y a des conflits internes avec les puissances impérialistes comme la France et l'Allemagne, et bien qu'il
ne puisse toujours pas mobiliser simultanément toutes les forces, les EU arrive à les intégrer à l'occupation impérialiste en tant
que participants immédiats ou indirects. L'impérialisme américain a intégré directement l'OTAN à plusieurs agressions et occupation
comme ce fut en Afghanistan.

L'impérialisme des EU essaie de réaliser sa stratégie soit pour s'emparer des régions contenant les sources d'énergie, soit pour y
augmenter son emprise, à travers l'OTAN. La description de l'Asie Centrale et du Sud, et de l'Afrique du Nord ainsi que le Moyen
Orient comme «des régions susceptibles de constituer des menaces» pour l'Occident, n'est que «l'élargissement du Projet du Grand
Moyen Orient» selon ses intérêts expansionnistes. La soumission des pays possédant les sources d'énergie et l'assurance du flux des
sources énergétiques comme le pétrole et le gaz naturel, sera l'un des sujets principaux à traiter durant le sommet.
Au sommet qui se tiendra à la frontière franco-allemande en Avril 2009, l'OTAN va fêter les agressions, les occupations et les
massacres qu'elle a effectuent durant ses 60 ans. Elle y va fêter la barbarie, les tortures, l'exploitation et le pillage qu'elle a
exporté aux pays où elle a pénétré comme ce fut en Iraq et en Afghanistan. Elle va fêter les faits qui ne peuvent pas être conçus
indépendamment de l'OTAN et des EU, comme la barbarie de l'Israël en Palestine, et celle qu'on a témoigné récemment à Gaza, ainsi
que les opérations et les massacres de la Turquie au Kurdistan. Pourtant la volonté des peuples qui résistent héroïquement contre
ces agressions et ces massacres en désespérant les occupants comme en Iraq, en Afghanistan, au Palestine et au Kurdistan, continue
à semer la peur chez l'OTAN soixantenaire.

L'un des thèmes qui est depuis un moment à l'ordre de jour de l'OTAN est l'Afghanistan ; cette question sera de même à l'ordre du
jour du sommet. Les forces de l'OTAN et les EU, qui sont désespérés face à la résistance des forces Taliban en Afghanistan font un
cauchemar en pensant à l'épanouissement de la résistance avec l'arrivé du printemps ; pour cela ils projettent d'y mobiliser de
dizaines de milliers de soldats complémentaires. Mais les EU qui n'arrive pas à dominer l'Iraq et qui continue a subir des pertes
chaque jour, malgré l'augmentation de son effectif militaire à 160 mille soldats, ne pourra pas avoir la possibilité d'envoyer une
partie de ses forces qui se trouvent en Iraq à l'Afghanistan ; ni une éventuelle augmentation du nombre des soldats des pays de
l'OTAN comme l'Allemagne, ne vont assurer leur pouvoir en Afghanistan. Les Etats Unis et l'OTAN sont condamnés à la défaite en
Afghanistan et en Iraq.

Une des questions qui vont préoccuper le plus l'OTAN, sera la crise économique qui influence tout le système impérialiste capital
iste et les répercussions de cette crise. La transformation de la crise financière qu'a subi le système impérialiste capitaliste en
2007, en une crise économique en 2008 ; les faillites de plusieurs banques ainsi que des monopoles impérialistes et que plusieurs
de ceux-là se trouvèrent au seuil de la faillite, a embarrassé tous les états impérialistes à commencer par les EU. Les paquets
d'aide de centaines de milliards de dollars successifs pour sauver les banques et les monopoles ne suffirent pas à surmonter la
crise. Mise a part les banques, plusieurs secteurs à commencer par l'automotive, se tortillent sous l'emprise de la crise. On
estime qu'il y aura 50 millions de chômeurs rien que pour l'année en cours. Le système impérialiste capitaliste essaie de transférer
le cout de centaines milliards de dollars dépensés pour sauvegarder les monopoles, sur le dos des ouvriers et des travailleurs ;
mais en même temps ils craignent une explosion du mouvement social.

Donc les moyens pour réprimer la lutte qui s'épanouit, de la classe ouvrière et des travailleurs qui ne veulent pas payer le cout
de la crise économique du système seront traités durant le sommet. Mais la classe ouvrière et les travailleurs ont ras le bol. Le
chômage, la misère et la pauvreté qui croissent en vitesse approvisionnent une profonde colère. Au fur et à mesure que la classe
ouvrière et les forces qui sont à l'avant garde développeront la lutte unitaire et organisée contre la crise économique ainsi que
contre le système bourgeois qui en est à l'origine, ils s'apercevront de même, de leur propre force. Puisque les crises proviennent
de la nature du capitalisme le moyen pour se débarrasser des crises passe par le débarras du système capitaliste. Le seul alternatif
du capitalisme est le socialisme.
Les luttes contre l'OTAN et contre la crise doivent être articulées à la lutte contre le système
capitaliste. La classe ouvrière et les travailleurs se débarrasseront de la crise et des outils de guerre impérialistes comme l'OTAN
en détruisant le système impérialiste capitaliste qui est un système de répression et d'exploitation, et en
édifiant à sa place le socialisme.

L'épanouissement de la lutte unitaire contre l'outil de guerre impérialiste l'OTAN qui n'implique aux peuples que l'occupation,
l'exploitation, le pillage et la torture, est le devoir commun des forces communistes, révolutionnaires et progressistes. Les forces
communistes, révolutionnaires et progressistes interviendront aux célébrations du soixantième anniversaire de l'OTAN par des
protestations pour les bloquer.

Le PCML poursuivra sa position militante face au sommet de l'OTAN en 3-4 Avril 2009, en Turquie ainsi que pendant les actions qui
seront effectuées à la frontière franco-allemande; comme il l'a déjà fait pendant le sommet de l'OTAN en 2004 à İstanbul aux zones
dites «à risque nul», et comme pendant les autres sommets impérialistes. Les impérialistes ne pourront pas se comporter
tranquillement ni à Strasbourg-Baden Baden-Kehl ni ailleurs sur la terre.

A Bas l'Outil de Guerre Impérialiste, l'OTAN !

Vive la Solidarité Internationale !

Vive la Révolution et le Socialisme !

http://www.mlkp.info
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

BULLETIN INTERNATIONAL / ÉDITION SPÉCIALE 19 / Mars 2009