Fil de navigation

De la ville à la campagne, en Haïti, on parle de révolution. Depuis le 6,7,8, juillet, la bourgeoisie se déculotte. 

Nous disons pour faire cette révolution, 

Il faut un parti révolutionnaire

Il faut un parti révolutionnaire fondé sur les théories révolutionnaires du marxisme léninisme, de Staline, de la pensée de Mao tsé-toung et de Kim il Sung

Il faut un parti révolutionnaire sachant associer la vérité universelle du marxisme léninisme à la pratique concrète de la révolution en Haïti

Il faut un parti révolutionnaire sachant lier étroitement sa direction avec les larges masses populaires

Il faut un parti révolutionnaire qui s'en tienne à la vérité, qui soit à même de corriger ses erreurs et de procéder à la critique et à l'autocritique.

Seul un parti politique de ce style est capable de conduire le prolétariat et les larges masses populaires à la victoire. dans leur lutte contre l'impérialisme, français,américain, canadien ( IFAC) et leurs laquais, de remporter une victoire complète dans la révolution nationale et démocratique et de faire triompher la révolution socialiste.

S'il s'agit d'un parti à la remorque de la bourgeoisie, comme OPL,INITE, PHTK,KID,Lavalas ou groupuscules comme Barricade, mouvement paysans etc...un tel parti est alors absolument incapable de diriger le prolétariat et les larges masses populaires dans la lutte révolutionnaire, de remporter la victoire dans la révolution et d'accomplir la grande mission historique du prolétariat.

Dans notre UNIVERSITE POPULAIRE, nous apprenons aux paysans avancés la philosophie matérialiste.

Pour déchouquer et Rache Manyok les voleurs de Petro Caribe, nous devons donner des cours, à travers le théatre des rues, de la littérature, à travers la musique,

2004-2018 14 lane de vols, de pillages: de Gerard Latortue à Aujourd'hui.