Fil de navigation

Les forces contre-révolutionnaires sont d’abord l’impérialisme, c’est-à-dire les grandes puissances industrielles avec leurs tentacules, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, responsables de la mondialisation capitaliste qui rend les riches plus riches et les  pauvres plus pauvres, à l’échelle planétaire. Et. sur le plan national, en l’occurrence Haïti: