Fil de navigation

Le Nouveau Parti Communiste Haïtien ( Marxiste-Léniniste) NPCH est crée par le camarade MAKANDAL alias Bois dOrme

Letiro.

Lors du premier Congrès, la camarade Vania Lubin fut nommée 1ère secrétaire du NPCH.

Ce Parti est l'avant-garde du prolétariat et son organisation est basée sur le principe du centralisme démocratique.

Si l'on veut que le Parti soit fort, il faut appliquer le centralisme démocratique en vue de développer l'initiative de tous ses

membres.

Le centralisme du Parti est basé sur la démocratie. Sur la base de cette démocratie les opinions justes sont concentrées

pour aboutirà l'unité de compréhension, de politique, de planification, de direction et d'action. Le centralisme ne peut  être

séparé de la démocratie, sans quoi il devient de l'arbitraire et de l'autocratie.

Pour unifier les idées et les actions de tous les membres du Parti et faire de celui-ci une force puissante homogène pour

combattre l'ennemi, le NPCH se doitd'avoir des principes d'organisation et une discipline- l'individu obéit l'organisation,  la

minorité à la majorité, les échelons subalternes aux échelons supérieurs et l'ensemble du Parti au Comité Central. Cette

obéissance doit avoir pour préable la justesse politique et être conforme au marxisme léniniste et aux intérêts du peuple.

La liberté et la démocratie n'existent que dans le concret et jamais dans l'abstrait. Dans une société où il y a la lutte ,

quand les classes exploiteuses ont la liberté d'exploiter les travailleurs, ceux-ci n'ont pas la liberté de se soustraire à

l'exploitation; quand la bourgeoisie jouit de la démocratie, il n'y a pas de démocratie pour le prolétariat et les autres

travailleurs.

Les organisations du Parti doivent être composées d'éléments avancés du prolétariat; elles doivent être des organisations

d'avant-garde , dynamiques, capables de conduire le prolétariat et les masses révolutionnaires dans leur combat contre

l'ennemi de classe.